Validation du mode de gestion de l’Observatoire Urbain de la Ville de Pointe-Noire

Dans le cadre d’une perspective d’une dotation d’un outil d’aide à la décision urbaine,


Il s’est tenu dans la salle de mariages de l’hôtel de ville de Pointe Noire, sous l’autorité du deuxième vice-président du Conseil Départemental et Municipal, deuxième adjoint au maire, Monsieur Germain BEMBA -BANTSIMBA, la session du comité communal de coordination.

Les travaux de ladite session se sont déroulés en deux (02) jours selon l’agenda ci-après :
* Journée du 13 Avril 2022 :

1- Mot de circonstance sur l’atelier de validation du mode de gestion de l’observatoire urbain par le coordonnateur du projet DURQUAP ;
2- Mot d’ouverture des travaux de la session par le deuxième adjoint au maire ;
3- Présentation des modes de gestion proposés par le consultant ;
4- Présentation de la structure interne de l’observatoire urbain par le groupement MEGA SOFT ;
5- Mise en place des commissions de travail.

* Journée du 14 avril 2022 :

1- Restitution des travaux en plénière
2- Synthèse des conclusions de la session
3- Clôture des travaux.

Prenant la parole pour son mot de circonstance, le coordonnateur du projet DURQUAP, Monsieur Alain Alfred ELELI a fait une brève présentation de la mission de l’observatoire urbain et a défini les circonstances de la tenue de la présente session.
Dans son mot d’ouverture, Monsieur Germain BEMBA -BANTSIMBA, deuxième adjoint au maire a défini les orientations et les attentes du conseil départemental de Pointe-Noire et a salué les engagements ainsi que les initiatives du Président de la République en dotant les collectivités locales des outils d’aide à la décision.
Aussi, a-t-il demandé à l’assemblée de bien conduire les travaux de ladite session sur lesquels compte énormément le Conseil Départemental et Municipal de Pointe-Noire, avant de déclarer ouverts les travaux.
S’agissant de la mise en place des commissions, quatre (04) ont été mises en place à savoir :
* Commission 1 : Mode de gestion de l’observatoire urbain ;
* Commission 2 : Cadre juridique de l’observatoire urbain ;
* Commission 3 : Organigramme de l’observatoire urbain ;
* Commission 4 : Budget annuel de l’observatoire.
Après échanges, le plenum a adopté ce qui suit :
1. Du mode de gestion de l’observatoire :
Etablissement public communal à Partenariat Multiples jouissant d’une autonomie de gestion administrative et financière.
2. Du cadre juridique
Création d’un établissement public communal par délibération du Conseil Départemental et Municipal.
3. De l’organigramme
L’organigramme de l’observatoire a été validé avec amendements. (Confère annexe).
4. Du budget prévisionnel de l’observatoire
Tenant compte de certaines réalités, le budget a été réajusté sur 12 mois au lieu de 6 mois, à hauteur de 252.700.000 F CFA soit environ 420.000 dollars.
Clôturant les travaux de la session, Monsieur Patrice NGATALI, Directeur du Cabinet du Président du Conseil Départemental et municipal, député-maire de la ville de Pointe-Noire, représentant le deuxième vice-président du Conseil Départemental et Municipal empêché, a félicité les participants pour la qualité du travail réalisé et a exprimé sa satisfaction sur le climat serein qui a prévalu tout au long des travaux.
Débuté le 13 avril 2022 à 10h37, les travaux de la session du comité communal de coordination ont pris fin le 14 avril 2022 à 18h2022.

Service web municipal

Actualité
+